forbot
Tous les pays
General Motors a déposé son projet pour entrer en Bourse — News and photos on Allbiz France
La devise (EUR)
General Motors a déposé son projet pour entrer en Bourse — News and photos on Allbiz France
Tous les sections
All.BizFranceLes nouvellesNouveautes d'entreprisesGeneral Motors a déposé son projet pour entrer en Bourse

General Motors a déposé son projet pour entrer en Bourse

19 Aug 2010 08:34 | Nouveautes d'entreprises


INFOGRAPHIE - Le constructeur automobile américain a déposé ce mercredi soir son dossier en vue d'entrer de nouveau en Bourse. L'opération pourrait permettre à GM de lever entre 12 et 16 milliards de dollars. Retour sur les plus grosses levées de fonds au monde.


Le constructeur automobile américain General Motors a annoncé mercredi soir peu avant 22 heures avoir déposé auprès du gendarme de la Bourse américain (la SEC) un dossier en vue de son introduction en Bourse. Le géant de Detroit a précisé qu'il souhaitait être coté à New York et à Toronto. Le nombre des titres qui seront mis en vente ainsi que la fourchette indicative de prix n'ont pas été précisés. L'opération comportera «des actions ordinaires vendues par certains de ses détenteurs de parts» et des actions préférentielles.

Les grands noms de la finance sont sur le coup : Morgan Stanley, JP Morgan, Boa Merrill Lynch, Citigroup, Goldman Sachs, Barclays, Credit Suisse, Deutsche Bank, RCB et UBS.

Le marché évalue pour l'instant le montant possible de cette introduction en Bourse entre 12 et 16 milliards de dollars, ce qui en ferait la deuxième plus grosse aux Etats-Unis après celle de Visa en 2008.

 Le groupe sera coté au New York Stock Exchange sous le code «GM», comme avant sa faillite, en juin 2009, qui l'avait éjecté des marchés financiers. Un mois et demi plus tard, le groupe était restructuré, et allégé d'un trop plein de dettes. Les marques Hummer, Pontiax,Saturn, et Saab ont été abandonnées, et de nouvelles têtes ont pris les rênes d'un «nouveau GM», qui voulait se détacher de son étiquette «Governement Motor», à cause du soutien colossal de l'Etat que la société a obtenu.

Tourner la page, vite

Un retour en Bourse précipité pour certains. Les amrchés financiers sont encore instables et la reprise écnonomique fragile. Mais pour GM, il faut tourner la page de la faillite.

Depuis un an, la part de marché est repartie à la hausse. Les quatre marques conservées (Buick, Cadillac, Chevrolet, GMC) ont profité du rebond du marché automobile américain, qui avait connu en 2009 sa pire année depuis près de 30 ans.

Le constructeur a aussi affiché deux trimestres de bénéfices de suite, dont 1,3 milliard de dollars au deuxième, le meilleur depuis six ans, après des pertes accumulées depuis 2007.

Les nouvelles de la rubrique: Nouveautes d'entreprises

Comparez0
ClearLes éléments sélectionnés: 0