forbot
Tous les pays
L'aéroport de Roissy transformé en dortoir géant — News and photos on Allbiz France
La devise (EUR)
L'aéroport de Roissy transformé en dortoir géant — News and photos on Allbiz France
Tous les sections
All.BizFranceLes nouvellesTransportL'aéroport de Roissy transformé en dortoir géant

L'aéroport de Roissy transformé en dortoir géant

24 Dec 2010 08:33 | Transport

Des lits de camps installés près des comptoirs d'enregistrement, des voyageurs assoupis sur de fins matelas à même le sol, le terminal 2F de Roissy-Charles-de-Gaulle s'est transformé en dortoir géant à la veille de Noël, en raison de la pagaille due à la neige. Affalés sur des banquettes, des passagers, masque sur les yeux ou la tête cachée derrière une couverture, tentent de se reposer, pendant que d'autres ont préféré s'allonger à l'abri des regards, parfois même près des toilettes, cherchant un semblant d'intimité.

La troisième vague de neige et de froid du mois de décembre sur le nord de la France a semé la pagaille dans le troisième aéroport européen, avec la moitié des vols annulés et des milliers de passagers coincés au moins jusqu'à vendredi, jour du réveillon de Noël. À l'extrémité de l'aérogare, des agents de la sécurité civile ont déployé des dizaines de lits de camp pour les voyageurs.

Exaspération

Entourés de deux personnes dormant profondément, Anna Marina Patruno, emmitouflée dans une doudoune noire, ne parvient pas à trouver le sommeil. "Mon avion devait décoller à 19 h 20 pour Venise mais il a été annulé. On ne m'a pas donné de motif. Si tout va bien, j'espère pouvoir prendre un vol", confie cette Italienne de 48 ans, qui était à Paris pour son travail. À quelques dizaines de mètres, Zakaria Talhaoui, 29 ans, cherche un médecin. Sa femme Malika est enceinte de six mois et demi et a des maux de ventre. "Nous sommes là depuis jeudi matin. On nous a dit que nous étions sur liste d'attente et que nous pourrons peut-être prendre un vol mais sans nous donner d'horaire précis. C'est inadmissible !", dénonce cet habitant de Seine-Saint-Denis qui doit se rendre avec Air France à Casablanca, au Maroc, pour le mariage de son frère.

"Tout le monde se renvoie la balle, la compagnie, la direction de l'aéroport. On nous a fait marcher toute la journée dans l'aérogare sans prendre en considération le fait que je suis enceinte", proteste sa jeune épouse de 25 ans, les larmes aux yeux. De même, Marco Ricci, 48 ans, n'en croit pas ses yeux. "Je ne comprends pas, j'ai quitté Manchester (jeudi) après-midi, avec du retard certes, mais alors qu'il y avait beaucoup de neige. Ici, il y en a beaucoup moins mais plein de vols sont annulés quand même", peste cet Italien, qui réside au Pays-de-Galles et qui espère passer les fêtes de fin d'année à Milan.

Les yeux rivés sur les écrans d'affichage, Antonio Carrino, 33 ans, a la mine déconfite. "Mon vol prévu (vendredi) à 7 heures pour Rome est annoncé avec plus de trois heures de retard. C'est sûr, je vais rater ma correspondance", témoigne ce cadre d'une entreprise agro-alimentaire. "Je ne comprends pas, cela fait plusieurs années de suite qu'il y a de la neige en France en décembre. Et on a encore des gros problèmes à Roissy. On devrait pouvoir tirer profit des erreurs passées, non ?", demande-t-il.

La source:  http://www.lepoint.fr

Les nouvelles de la rubrique: Transport

Comparez0
ClearLes éléments sélectionnés: 0